Tissus

 Un petit clin d’œil historique

La corporation des gantiers parfumeurs est issue du métier de la tannerie qui utilisait des parfums capiteux pour masquer les odeurs nauséabondes des cuirs tannés.

Cette pratique qui dura de la Renaissance jusqu’au début du XVIIIe siècle a permis aux gantiers de France de se faire attribuer par Louis XIII, en 1614, des lettres patentes les autorisant à « se nommer et se qualifier tant maîtres gantiers que parfumeurs ». La corporation s’assurait ainsi le monopole de la distribution des parfums au détriment des apothicaires, distillateurs, droguistes et chimistes.

Le JARDIN DE MON GRAND-PERE ne redevient pas parfumeur gantier mais devient parfum drapier, une nouvelle association d’activités complémentaires comme les couleurs peuvent l’être. Les fragrances et les étoffes sont intimement liées depuis que les grands couturiers ont associé leur nom aux parfums les plus beaux de l’histoire de la parfumerie.

Dans sa petite boutique remplie de souvenirs, LE JARDIN DE MON GRAND-PERE propose un grand choix d’étoffes et d’accessoires de couture originaux :
Crêpe et taffetas, gabardine et flanelle, chambray et calicot, velours et damassé, vichy et liberty, madras et métis, dentelle, mousseline et organza…

TOILES ET ETOLES
LE JARDIN DE MON GRAND-PERE propose des panneaux muraux et écharpes en étamine de lin aux motifs floraux qui décorent depuis des années ses rendez-vous d'exposition.
Il s'agit de reproductions de toiles d'artistes uniques.


tissu 1 tissu 4 tissu 7 tissu 2